Gros titre

Bonjour, et bienvenue sur ce blog !

Ce blog a pour objectif de partager un essai sur la dimension éthique du changement climatique et du changement tout court.  Il prend au pied de la lettre les mots de notre Président au premier jour de confinement, qui nous invite à la lecture (E. Macron, discours du 16.03.2020). Nos librairies favorites étant fermées, il a pour objet de vous proposer en ligne, un essai qui sera publié sous la forme d’une série dont vous pouvez suivre un épisode tous les trois jours (fichier pdf) de façon à couvrir la période de confinement à venir.

Cet essai s’intitule :

Changement clim-éthique. « Agir global, penser local » et autres retournements jubilatoires

Son point de départ ? Cette question essentielle pour les décennies à venir : comment mettre fin à cette injustice fondamentale liée au fait que ce sont les populations les plus vulnérables qui seront les premières affectées par les multiples impacts du changement climatique, alors que ce sont aussi celles qui y ont le moins contribué ?

A l'heure où cette question des inégalités se fait des plus criantes face à la propagation du Covid-19, quand chacun se demande comment il peut contribuer au commun, j'aimerais utiliser ce blog pour partager cet essai et les réflexions qui sont les miennes autour de ces questions liant le social et l'environnemental. Parce que s'attaquer réellement à la question climatique, c'est se donner la chance de repenser complètement notre rapport à soi, à l'autre, à la nature ; au travail aussi, au sens tout simplement. A toutes les échelles.

J'accompagne chaque chapitre d'un billet pour stimuler des discussions, à la fois (i) sur notre rôle de scientifiques pour aborder collectivement ce que T. Monod appelle « Les questions graves qui concernent notre avenir » et (ii) sur la sortie de cette période grave et inédite liée au Covid-19, tandis que ces « questions graves » (changement climatique, effondrement de la biodiversité, creusement des inégalités...) seront toujours aussi prégnantes.

Sur la page "Qui suis-je", vous tomberez sur quelques lignes qui pourront aussi vous renvoyer sur la liste exhaustive de mes productions scientifiques comme on dit aujourd’hui.

Vous découvrirez que je suis un chercheur du CNRS, travaillant sur les impacts du changement global, climatique en particulier, sur les socio-écosystèmes. Mais notez bien que les contenus de ce blog et du manuscrit proposé n’engagent que moi et en aucune façon, ni le laboratoire qui m’accueille, ni les tutelles de ce laboratoire, dont le CNRS qui est mon employeur.

Pour comprendre cette démarche qui est la mienne aujourd’hui, entre l’actuelle crise sanitaire et le besoin de penser l’après, lorsque nous nous retrouverons, voici un court texte qui accompagne  les premiers éléments de cet essai que je vous propose : Le Grand Stop. Il vise à susciter l'idée d'un premier retournement lié à l'actuelle crise sanitaire : et si nous mettions à "profit" l'actuel confinement pour penser comment inverser la stratégie du choc décrite par N. Klein qui nous guette ? Comment mettre en branle à toutes les échelles, du global au plus intime, l'intelligence collective dont nous avons tellement besoin pour entreprendre une nouvelle grande transformation, seule à-même de traiter simultanément la question du changement climatique et celle des inégalités ?

Vous pouvez accéder à la Table des Matières ainsi qu’à la liste de références bibliographiques, qui permettront de vous donner une bonne idée du contenu de cet essai et je l’espère, l’envie de le lire et d’explorer tous ces merveilleux livres que j’ai eu la chance de découvrir grâce à cette écriture.

Un mois et demi a maintenant passé depuis le lancement de ce blog. Tous les chapitres sont accessibles plus bas, à partir des billets de blog qui les accompagnent ou du sommaire, plus à droite. A partir de la page "Mon blog" également.

Merci, et belle navigation !

Je sais, c’est lundi. Mais c’est le 11 mai et surtout, le premier jour d’après le confinement. C’est le début de la fin pour lui, la fin du début pour nous. Pour nous qui avons embarqué pour un changement clim-éthique je veux dire. C’est qu’il ne s’agit pas de débarquer aujourd’hui, bien au contraire. La traversée sera longue. D’ailleurs, il ne s’agit pas même d’une traversée puisqu’on ne sait pas où l’on va. Enfin, si, sur la mer…

Mer-ci à vous d’ailleurs. Merci d’avoir lu, par bouts ou jusqu'au bout ! Merci pour vos retours tellement encourageants, pour toutes ces discussions très stimulantes. Merci à celles et ceux qui ont relu les billets de blog avant publication, à d'autres qui sont allés jusqu’à m’envoyer des suggestions et des corrections, chapitre après chapitre, incroyable ! Toutes me seront très utiles pour finaliser et … et on verra ! J’espère surtout que nous aurons des occasions d’en débattre, sous une forme ou sous une autre, un jour. Pour de vrai.

Pour l’heure, il ne vous reste plus que trois pages à lire, celles du Fun-en-bulles qui répond au Prêt-en-bulles. Ya fun dans fun-en-bulles. Retournements jubilatoires, pour penser local, agir global et embarquer pour ce changement clim-éthique.

 

Bonne lecture, et... portez-vous bien ! Merci encore pour ces partages.

Olivier

BILLETS ET CHAPITRES

Panser le passé comme un Présent pour Demain

Qui suis-je ?

Olivier Ragueneau

Directeur de Recherches
au CNRS

Je travaille au sein du Laboratoire des Sciences de l'Environnement Marin, à l'ouest de Brest. Si si, ça existe. L'ouest de Brest je veux dire.

  • Facebook

Pour ne rien manquer

Changement clim-éthique

Agir Global, Penser Local
et autres retournements jubilatoires

Prêt-en-Bulles......................11

Partie I.ntroductive..............15
De la dépression à la jubilation

Relier les causes écologique et sociale

Histoires de fins

Le besoin d'un autre récit

(Agir Global, Penser  Local)

Partie II. Agir Global.........159

Principe de responsabilité et dette climatique

(Inverser débiteurs et créditeurs)

Entracte éthique et pharmacologique
(Panser le passé comme un Présent pour demain)

Pour une refonte totale des rapports Nord-Sud

(Renverser la stratégie du choc)

Partie III. Penser Local.......283

   Chapitre 7..........................295

Repenser notre propre mode de développement

(De la croissance à l'accroît-sens)

   Chapitre 8..........................345

Pour une unis-vers-cité

(Hybrider les connaissances plutôt
que l'Homme et la machine)

   Chapitre 9..........................415

Nous réapproprier le temps

(L'argent, c'est du temps !)

Partie IV. Embarquement
clim-éthique
......................483

Pour relier l'intime, le local et le global

(Recherche globale pour le changement)
(La singularité inversée)

Fun-en-Bulles....................581

 

Merci de me laisser ici un commentaire

© 2020 Olivier Ragueneau - Clim-éthique.com